John Deere 750/750 A, les 30 ans du roi du semis
6 janvier 2020

Ce n’est pas un tracteur, ni même un engin automoteur, mais une machine au succès mondial dont certains exemplaires ont été vendus et sont utilisés en France. Il vient de fêter ses 30 ans et n’a toujours pas d’équivalent, c’est le semoir John Deere 750 qui méritait bien un article complet.

Le semoir John Deere 750 est né de l’émergence du semis simplifié en conditions difficiles. L’agriculture a toujours été un monde de contradictions où il faut rester très humble. Depuis des siècles, l’agriculture retourne la terre grâce à la charrue qui permet d’enfouir les adventices et d’aérer la terre. Depuis l’après-guerre, de nouvelles techniques sont apparues : le non-labour, le travail superficiel seul, ainsi que le « plus de travail du sol du tout ». Ces évolutions sont le résultat de différents facteurs, à commencer par la battance des terres et l’érosion. On s’est aperçu qu’il était envisageable de semer sans retourner la terre tout en maintenant des rendements corrects, moyennant la maîtrise de la couverture végétale qui ne doit pas envahir la culture semée ni laisser proliférer les adventices. Le maintien d’une vie animée dans le sol est également primordial pour laisser vers et bactéries travailler à la place de la charrue… Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n°51 de Génération Tracteur.